Le véhicule ancien, partie intégrante de notre patrimoine (1999-2001)

 

 

A la suite de la « chaude » journée d’octobre 1999 à Bruxelles, le Président Delagneau entreprend une démarche alors novatrice, celle d’accorder aux véhicules anciens une reconnaissance de « bien culturel » par les Pouvoirs Publics.

 

Le Ministère de la Culture et de la Communication s’est révélé être un interlocuteur aussi ouvert qu’intéressé et, depuis 2001, les occasions de partenariat se sont accumulées dans un esprit particulièrement constructif :

 

  • association de la FFVE aux Journées du Patrimoine (depuis 2001, imitée depuis dans d’autres pays européens),

 

  • participation au Salon du Patrimoine (2005 et 2007),

 

  • intégration d’un représentant de la FFVE à la Commission Supérieure des Monuments Historiques (depuis 2004),

 

  • numéro spécial des Vielles Maisons Françaises sur les véhicules anciens (n°216, février 2006),

 

  • présence systématique du Ministre ou d’un haut fonctionnaire du Ministère sur le stand FFVE de Rétromobile ou d’autres Salons, contribution du Conservateur en Chef du Patrimoine du Ministère au Forum sur l’authenticité de la FIVA (Turin, novembre 2008),
  • etc.

 

Le véhicule ancien est aujourd’hui bel et bien assimilé à un patrimoine culturel, mémoire industrielle de notre pays.


Il convient d’associer Florian Walewski et Claude-Philippe Fèvre au succès de ces démarches qui sont d’autant plus importantes qu’en France « on ne touche pas à la culture… ».